Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

A Kaga-Bandoro dans la Nana Gribizi où il s’est rendu ce 17 octobre en compagnie du patron de la Minusca, Parfait Onanga Anyanga, le président centrafricain Faustin Archange Touadéra se dit « choqué » par les derniers événements qui ont endeuillé cette ville.

 

 « L’évènement qui est arrivé à Kaga-Bandoro est douloureux et nous sommes tellement choqués par la violence», a déclaré le président de la République sur les ondes de Radio Guira FM martelant par la même occasion que « le peuple a beaucoup souffert ».

Faustin Archange Touadéra a précisé qu’en tant que président de la République, il s’est rendu à Kaga-Bandoro pour « constater de visu ce qui s’est passé », avant d’indiquer que  ces violences « ne doivent pas compromettre la cohésion sociale, le vivre ensemble pour la sortie de crise ».

Le Chef de l’Etat a indiqué avoir rencontré les responsables des communautés tout comme ceux des groupes armés pour leur montrer le chemin de la réconciliation nationale.

Aux responsables des groupes armés, le message du Chef de l’Etat reste le « pardon, la réconciliation nationale et la cohésion sociale » qui sont, selon lui « les seuls éléments qui vont permettre au pays de  sortir de cette situation ».

Faustin Archange Touadéra a aussi annoncé avoir « persuadé » les groupes armés de mettre fin aux violences et de « retrouver leurs places dans le processus du DDRR », expliquant qu’il n’y a que dans cet espace que « les problèmes qu’ils soient sécuritaires ou politiques peuvent être résolus ».

Au peuple, le président centrafricain affirme avoir demandé la « vigilance »  pour  ne pas céder à ce qu’il qualifie de « provocations », tant, il n’y a pas selon lui un autre chemin que celle de « la paix, de la réconciliation et de la cohésion nationales ».

Pour rappel, les dernières violences dans la ville de Kaga-Bandoro ont fait plus d’une trentaine de personnes tuées, des maisons incendiées et un déplacement massif des populations de cette localité dont plusieurs d’entre eux sont arrivés à Bangui.

 

STKFAT

Tag(s) : #Securité, #Societe, #politique, #POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?