Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

RCA : OCHA demande la fin des attaques contre les humanitaires

    Le Chef de Bureau de l'agence humanitaire OCHA, Joseph Inganji  a appelé « les instigateurs de l’insécurité » et les « auteurs des actes de violence envers les acteurs humanitaires à mettre l’intérêt des Centrafricains, surtout les plus faibles, au-dessus de toute considération ». Un appel qui fait suite à la recrudescence des attaques contre les acteurs humanitaires observée au cours du dernier trimestre de l’année 2016 en RCA. 

    Dans un communiqué rendu public ce 28 décembre,  le bureau de la coordination des Affaires humanitaires en République centrafricaine indique qu'en 2016, « 336 attaques contre les humanitaires ont été répertoriées » dont « 56,8% sont des braquages et des cambriolages », soldés par la mort de « 5 humanitaires dans l’exercice de leurs fonctions ». 

    Des attaques qui, selon OCHA interviennent alors que « les crises humanitaires se multiplient dans plusieurs préfectures avec une augmentation alarmante du nombre des déplacés ». Pour illustrer ses propos, l'agence de l'ONU en charge des questions humanitaires révèle qu'au cours du dernier trimestre 2016 « l’attisement des foyers de violence a fait plus de 70 000 nouveaux déplacés ». 

     Des personnes cachées dans la brousse du fait de l'insécurité et privées d'une assistance humanitaire à cause justement des blocages sur certains axes.

    Autre illustration de ce regain de tension sécuritaire, OCHA fait remarquer qu'en l'espace d'une semaine à Bambari, du 23 au 27 décembre, « les humanitaires ont subi trois attaques à main armée ». Conséquences, elles sont obligées de « réduire leur présence et l’intensité de leurs activités dans les zones où elles sont en insécurité ». 

   Rappelant que « l’action humanitaire n’a d’autre raison d’être que de sauver des vies », Joseph Ingandji fait noter que « s'attaquer aux humanitaires revient à s’attaquer aux populations les plus vulnérables, celles qui ont besoin d’une assistance souvent vitale ». 

  Selon OCHA, « 1,6 millions de Centrafricains auront encore besoin d’une assistance humanitaire en 2017 ».

par Aristide Tossa
 

Tag(s) : #Securité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?