Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : 0023621201012
Cliquez pour lire la suite

Les investissements nécessaires pour « régler le problème » du grand manque d’énergie en Afrique de l’Ouest

Les investissements nécessaires pour « régler le problème » du grand manque d’énergie en Afrique de l’Ouest

Les investissements nécessaires pour « régler le problème » du grand manque d’énergie en Afrique de l’Ouest sont estimés à 20.000 milliards de F CFA (30 milliards d’euros), a indiqué le président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD), le Béninois Christian Adovelande.

« L’objectif est de pouvoir régler à moyen terme les questions énergétiques dans notre sous-région, donc il est prévu des financements de l’ordre de 20.000 milliards F CFA », a affirmé à l’AFP le président de la banque régionale.

« Nous allons définir les zones de grande production (…) de sorte à pouvoir régler de façon globale la question pour les différents pays. Le problème sera réglé aussi bien en ce qui concerne les énergies conventionnelles que les énergies renouvelables », a-t-il ajouté.

« Nous sommes en train de mettre l’accent surtout sur les infrastructures pour rendre nos économies très compétitives. Et quand je parle d’infrastructures c’est d’abord l’énergie », a-t-il poursuivi.

L’électrification de l’Afrique de l’Ouest reste très partielle. De millions d’habitants vivent sans électricité dans des zones rurales alors que les délestages (coupures) sont fréquents dans beaucoup de grandes villes et capitales.

Les opérateurs économiques sont bridés par un approvisionnement chaotique. « Sans énergie, il n’y a pas de développement », résume Oumar Tembely, le représentant en Côte d’Ivoire de la BOAD.

Tag(s) : #ECONOMIE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?