Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Tous les marchés de vente de bois de la ville de Bangui sont restés déserts ce mercredi, confirmant la grève de trois jours décidée par les vendeurs de bois regroupés dans l’association « ami bois » pour manifester leur mécontentement face aux tracasseries dont ils font l’objet de la part des agents des Eaux et Forêts.

Au seuil de tous les marchés de bois des arrondissements de Bangui, des banderoles sont affichées avec ces inscriptions : « pas de vente de bois » et « Bangui sans bois ».

Pour le secrétaire général de l’association « ami bois », Hervé Békébombia l’exploitation artisanale du bois est autorisée par le ministère des Eaux et Forêts. Malheureusement, sous pression de certaines sociétés de forêts, les agents des Eaux et Forêts empêchent l’exploitation artisanale des bois en procédant à des saisies des bois vendus sur les marchés. Ces vendeurs accusent certains cadres du département des Eaux et Forêts d’organiser le contrôle pour soutirer de l’argent aux vendeurs.

Du coup avec la grève des vendeurs de bois, les menuisiers ont des difficultés pour travailler ou accusent de gros retards dans la livraison des meubles qu’on leur commande.

Jean-Pierre, parti chercher des lattes, chevrons et planches pour changer la toiture de la maison qui suinte quand il pleut, est dans tous ses états à cause de la grève.

Au ministère des Eaux et Forêts, les responsables signalent qu’ils sont en train de faire un travail de contrôle sur la délivrance de permis d’exploitation artisanale de bois pour éviter la coupe anarchique de bois qui a des conséquences écologiques.

Pour les vendeurs de bois qui vivent de leur commerce, on ne peut pas subitement prendre une décision concernant leurs moyens de vivre sans les y associer.

Leur grève, affirme le secrétaire général d’ « ami bois », vise à montrer qu’ils constituent un secteur important dans la marche du pays.

La rédaction

Tag(s) : #COMMERCE, #DEVELOPPEMENT, #ECONOMIE, #Actualité, #Agriculture

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?