Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

"Le degré de barbarie et d'atrocité en Centrafrique prouve à suffisance et sans complaisance que le bon DIEU a dejà quitté la Centrafrique." dixit  Aristide TOSSA


Les civils sont devenus la cible des groupes armés en Centrafrique. L'ONG Médecins sans Frontières lance un cri d'alerte après que des hommes armés aient ouvert le feu mardi sur un bébé à l'intérieur de l’hôpital de Zémio, à l’est du pays, où sa famille avait trouvé refuge.

« Il y a deux hommes armés qui sont entrés dans l’hôpital et ont ciblé cette famille qui était déplacée à l’hôpital depuis deux semaines, quand les combats ont commencé. Ils les ont chassés et pour des raisons inconnues, les deux hommes ont tiré sur une maman qui portait son enfant. Malheureusement, l’enfant a reçu une balle », raconte Mia Hejdenberg, la représentante de Médecins sans Frontières en Centrafrique.

Pour l'ONG, cet assassinat  révèle une « escalade de la violence dans le conflit actuel » et une détérioration de la situation humanitaire. « C’est tellement choquant, de plus en plus, pas seulement à Zémio, mais aussi dans les autres villes en RCA, il y a des civils qui sont de plus en plus ciblés par des groupes armés. Dans ces situations, il est difficile pour nous en tant qu’humanitaires de faire notre travail.

A Zémio pour l’instant il y a plus de 20 000 déplacés dans la ville, dans différents sites, qui vivent dans des conditions très précaires. Et en fait, il y a un grand besoin d’acteurs humanitaires pour pouvoir revenir », déplore encore Mia Hejdenberg.

Gisèle MAKPEKO
 

Tag(s) : #CRISE RCA, #Actualité, #Securité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?