Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : 0023621201012
Cliquez pour lire la suite

"A PROPOS DES GROUPES ARMES QUI S’E N PRENNENT SYSTEMATIQUEMENT AUX SOLDATS DE LA PAIX"

Cela semble incroyable, nous sommes réellement au pays de tous les paradoxes. Les soldats de la paix qui sont venus aider la RCA, se retrouvent entrain de mourir sans que cela soit élucidé.

Avant tout propos, nous tenons à, nous incliner sur les nombreuses victimes de cette crise. Depuis l’effondrement de l’Est de la RCA, personne ne sait réellement quels sont ceux qui sèment le désordre et ne connaissent rien en ce qui concerne leur revendication. De la présidence, en passant par le ministère de la défense et celui de la sécurité publique. Personne n’a daigné éclairer le peuple sur cette véritable hécatombe perpétrée à l’Est de la République Centrafricaine.
Le Président de la République est garant de la sécurité du citoyen lambda ne se préoccupe pas de la sécurité de son peuple. Le ministre de la défense s’en moque éperdument de cette situation qui prévaut à l’Est, normal, vu qu’il ne connait pas grand-chose. Le ministre de la Sécurité publique ne donne aucun avis et semble se désintéresser de cette situation. Les gens meurent par milliers et personne ne s’en émeut ?

Dans une indifférence totale, on massacre le peuple Centrafricain de l’Est pendant que nos dirigeants se battent pour le pouvoir à Bangui. Ce peuple est-il maudit ? Pourquoi ne se révolte t-il pas pour arrêter ces massacres ?
De prime à bord, les soldats de la paix meurent. Faute de la politique de leur représentant, ONANGA ANYANGA PARFAIT qui affiche un certain laxisme vis-à-vis des groupes armés. Sur les 14 groupes armés dont compte la RCA, les 13, sont signataires du processus du DDRR et également signataires de tous les accords ce cessez-feu en Angola, Sant ‘Egidio, et dernièrement la feuille de route de l’Union Africaine à Libreville. Quels sont ceux qui s’invitent sur le sol Centrafricain pour semer le chaos ? En tout cas, au lendemain de la signature de Sant ‘Egidio, les groupes armés non identifiés ont fait plonger  la ville de Bangassou située  dans l’Est de la RCA dans une spirale de violence. 


Comment les groupes armes bien identifies étaient encore à Rome pendant que d’autres continuent de massacrer ? A cette question, le plus con des Centrafricains y répondrait clairement sans langue de bois. Ceux qui sont derrière cette machination, ne veulent pas de cet accord de paix et la médiation menée par l’Union Africaine. Quasiment tous les groupes armés sont fatigués de se battre, ils ont recruté des mercenaires pour confessionnaliser la crise. D’où les assassinats à caractère religieux, les crimes odieux sur les communautés, l’appellation selon laquelle, ces gens seraient des groupes d’auto-défenses identifiés aux anti-balakas.


Nous sommes visiblement dans un complot international qui vise à faire plier les dirigeants actuels qui ne sont pas expérimentés dans les mécanismes de conservation de pouvoir. Une chose est sure, ce n’est ni Anicet-Georges DOLOGUELE, ni Karim MECKASSOUA qui prendraient le pouvoir par la force. Il s’agit là , d’une machination étrangère à faire échouer le processus de paix et décrédibiliser les dirigeants Centrafricains. Chacun y trouve son compte, Idriss DEBY, le puissant voisin se voit avec la mise en place de la Cour Pénale Spéciale à Bangui, son envole pour la Cour Pénale Internationale. A travers les exactions commises par les troupes Tchadiennes sur la population Centrafricaine. Ces rôles ont été cités dans un rapport de l’ONU le mettant en cause.


Les groupes armés qui savent qu’une fois que la Cour Pénale Spéciale se met en place, ils passeraient des années en prison. La France de son coté craint de voir certains groupes armés sortir les secrets de leur existence. Dans ce cas de figure, tout le monde à peur et fait semblant de soutenir la mise en place de la Cour Pénale Spéciale de Bangui. Quel théâtre ? Cette mise en scène est bien orchestrée la communauté internationale représentée en RCA par le Saigneur ONANGA ANYANGA PARFAIT. La Minusca n’aurait plus de raison de rester en Centrafrique  si la crise Centrafricaine venait à finir. La complexité de cette situation pousse les dirigeants centraux dans une sorte de psychose et s’accusent mutuellement.


Le Tchad et la France sont également entrain de lâcher le président TOUADERA pour son immobilisme et son entêtement à garder son premier Ministre. Ces deux puissances lui reprocheraient sa roublardise et son inaction décriée par tout le peuple Centrafricain. La confusion est totale au sommet de l’Etat, on ne sait plus a quel saint se vouer pour l’instant et on s’en remet constamment à Dieu pour implorer son aide comme si le domaine de la bonne gouvernance relevait de la bible. Dieu, a été formel, A CESAR CE SUI EST A CESAR, A DIEU CE QUI EST A DIEU. Pourquoi TOUADERA se cache t-il derrière Dieu pour expliquer son inaction ? On tue à ZEMIO pendant que TOUADERA participe à la dote du sulfureux SANI YALO.


On tue à Bangassou pendant que TOUIADERA décore les citoyens Camerounais. On tue à Alindao pendant que TOUADERA tient d’interminables audiences au palais de la renaissance. Dans tout ce mici-mac , le peuple Centrafricain trouvera t-il son compte ? Ne regardez pas du coté de MECKASSOUA, le mal pourrait venir d’ailleurs. Le président de l’Assemblée Nationale et le leader de l’opposition démocratique, Anicet Georges DOLOGUEL E ne sont que des pions qui permettent au complot international de s’accomplir. Il est donc inutile, de prendre pour responsables de l’incapacité de TOUADERA et sa clique à diriger le pays ces deux hommes politiques Centrafricains.
 

Eric NGANAFEI

Tag(s) : #CRISE RCA, #Diplomatie, #OPINION

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?