Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Une pénurie de sucre est constatée actuellement sur le marché à Bangui entrainant une hausse du prix de cette denrée, a reconnu la commission mixte d’homologation des prix des marchandises en RCA.

Le sac de sucre de 50 kg qui se vendait à 30000 FCFA habituellement s’achète actuellement à 48000 a expliqué Levis un vendeur dans un kiosque de produits alimentaires.

Cette situation a un impact sur les consommateurs qui ne trouvent plus du sucre en grande quantité à consommer.

Cette rareté du sucre sur les marchés à Bangui s’explique par les regains de violences qui dominent au centre de la RCA lieu où le sucre est exploité.

L’accès à la société centrafricaine de sucrerie « Sucaf » vers la ville de Bambari est déserté par les camionneurs qui craignent pour leur vie.

Du coup les marchés ne sont pas approvisionnés ou ravitaillés convenablement.

Le sucre consommé en Centrafrique est importé du Brésil ou du Gabon par Sucaf pour être conditionné dans des sachets ou autre emballages dans son usine de Bambari.

STK

Tag(s) : #Agriculture, #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?