Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Le contingent des casques bleus marocains déployés à Bria, au centre nord de la RCA, vient d’être retiré de la ville, a indiqué lundi, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) sur une radio privée de Bangui.

Cette décision de la Minusca est intervenue à l’issue de la manifestation des habitants de Bria le
jeudi dernier exigeant le retrait des casques bleus marocains de Bria pour ‘’partialité’’ dans leurs
actions de sécurisation des populations dont une bonne partie se retrouve sur les sites des déplacés. 
« En fonction des besoins opérationnels, nous avons très souvent des contingents ou des parties des contingents dans l’ensemble du pays qui bougent d’un jour à l’autre. Il est donc possible que certains de ces soldats marocains bougent dans une autre partie du pays », a déclaré Hervé Verhoosel, directeur de l'information de la Minusca sur une radio privée pour confirmer ce retrait des casques bleus marocains de la ville de Bria.

Il a ajouté par ailleurs qu’il « est fort possible que ces contingents marocains aillent porter main
forte à d’autres collègues dans d’autres parties du pays. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne
reviendront pas soit à Bria ou ailleurs ».

Le dispositif sécuritaire de la Minusca est renforcé sur le site des déplacés du Pk 3 de Bria ainsi
qu'aux alentours. « Ce qui est important, c’est que toute la ville de Bria restera protégée par la
Minusca. Quelles que soient les nationalités, les casques bleus sont là pour représenter les Nations Unies et bien sûr pas leur pays. La sécurité est toujours bien présente à Bria », a expliqué M. Verhoosel.

Si les Marocains ont quitté la ville de Bria sous pression de ses habitants par contre à Berbérati à l’ouest les autorités locales manifestent pour que les Nations Unies reviennent sur leur décision de renvoi des casques bleus de Congo Brazzaville déployés dans la ville.


STK


 

Tag(s) : #Securité, #POLITIQUE, #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?