Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Comment conserver un pouvoir d’achat lorsqu’on a tout perdu et qu’on se trouve être un réfugié ? Le Programme alimentaire mondial expérimente le système Cash Based Transfer avec les réfugiés centrafricains au Cameroun.

Le principe en est simple : le PAM attribue une somme par mois et par famille qui permet aux bénéficiaires d’acheter des vivres auprès de commerçants partenaires du projet et de régler ceux-ci par un simple transfert via un téléphone mobile. Les réfugiés sont assistés par les agents du PAM.

« On les aide à commander et à choisir leur nourriture, explique Nancy Aba’a, un agent. Ensuite, on calcule le montant que nous transférons ensuite dans le compte du vendeur »..

Le système a suscité un cercle vertueux puisque les familles peuvent acheter des vivres, mais elles peuvent également animer des activités génératrices de revenus.

« Je suis content de ce programme. Ils ont donné des téléphones aux gens. Chaque mois, le PAM y transfère de l’argent et les bénéficiaires viennent et achètent dans ma boutique. Tout le monde est content ».

Les sommes transférées dépendent de la taille de la famille. Les réfugiés ont la possibilité de tout dépenser lors d’un achat unique ou de le faire progressivement. Au Cameroun, 17 % des distribution alimentaires du PAM se font par ce biais.

Au total, 80 000 réfugiés centrafricains se sont d’ores et déjà enregistrés et bénéficient de ce système.

Tag(s) : #Actualité, #Societe, #CRISE RCA

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?