Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Les ministères de la Défense nationale et de la Sécurité publique sont en alerte maximale depuis ce mercredi 5 juillet 2017.

Le Camp de roux est resté boucler aux quatre coins par les unités des FACA, de la Gendarmerie et de la Police. A l’origine, mille (1000) armes auraient disparu de la poudrière de Camp de Roux, a fait savoir une source digne de foi. Notre correspondant a lui, constaté de visu, l’insolite dispositif musclé des pick-up positionnés aux entrées de cette caserne.

C’est du moins la patte chaude qui a été servit au Président de la République, Faustin Archange Touadera, dès sa descente d’avion, alors qu’il rentrait de Addis-Abeba – siège de l’Union africaine où il participait aux côtés de ses pairs à la 29è Session de ladite organisation.

Du coup, l’on s’interroge. Est-ce qu’il y a, en vue, une imminente opération de déstabilisation par la force du pays et que les auteurs se sont emparés de ces armes ?

Est-ce la MINUSCA qui a joué un sale coup à Touadera qui voudrait tenter de réarmer les FACA, puisque beaucoup de centrafricains ont souhaité que le Président de la République puisse contourner l’embargo pour acheter des armes pour ses forces de défense et de sécurité ?

Dans tous les cas, le pouvoir de Touadéra s’est enveloppé dans un sale drap avec cette situation. Le gouvernement serait inéluctablement taxé d’importation ou d’achat clandestin d’armes de guerre, ce qui serait très mal vu par les teneurs de l’embargo sur les armes à destination de la République centrafricaine, notamment le Conseil de sécurité des Nations unies et à travers cette institution, toute la communauté internationale.

Notons que lui, Touadera et son gouvernement ont toujours chanté qu’ils n’ont pas d’armes pour être en mesure de défendre les populations civiles en proie aux criminels étrangers qui sèment quotidiennement la mort dans le pays ; ce feuilleton de disparition de mille armes remet en cause cette fausse idée. De même, ce feuilleton rappelle le container d’armes saisi il y a quelques deux mois par la Police ; ainsi que la quantité de minutions saisies par la douane.

Par Serge KOTTO

CN

Tag(s) : #Securité, #CRISE RCA, #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?