Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Le président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), Pierre Moussa, a déclaré vendredi au sortir d’une audience avec le président Denis Sassou N’Guesso, que l’organisation qu’il dirige a enregistré des avancées dans les réformes des économies des pays membres».

Pierre Moussa était venu, en sa qualité du président du Comité de pilotage des réformes, rendre compte au chef de l’Etat congolais des avancées enregistrées dans le processus d’achèvement des réformes économiques entamées dans les pays membres de la CEMAC après la chute des prix du baril de pétrole

« Nous avons des problèmes parce que les ressources ont chuté, il faut faire un certain nombre de réformes pour ajuster les dépenses dans le volume des ressources et pour adapter nos politiques économiques et financières à la nouvelle donne. Cela appelle à toute une série de réformes dont les axes sont connus », a expliqué Pierre
Moussa.



Le président de la Commission a rappelé que les axes de ces réformes sont entre autres «l’ajustement des budgets, de la politique des dépenses fiscales, de la politique des dépenses de chaque pays de la CEMAC ainsi que le problème des réserves monétaires au niveau de la Banque centrale et des nouvelles politiques économiques.»

Il a exhorté les pays de la CEMAC à donner la priorité aux investissements dans les secteurs qui permettront de diversifier leurs économies afin qu’elles ne reposent plus essentiellement sur le pétrole.


Le président de la Commission de la CEMAC a également évoqué avec le président congolais le volet des négociations entamées avec le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale, affirmant que « ce sont des négociations extrêmement complexes ».

Il a indiqué que « l’ensemble des pays de la communauté devraient boucler leurs négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) d’ici quelques mois.
L’ensemble de la zone aura ainsi bouclé ses négociations avec le FMI d’ici quelques petits mois, a indiqué Pierre Moussa.


Le Comité de pilotage des réformes dans la zone CEMAC va tenir sa réunion le 3 août 2017 à Yaoundé. Le mandat de Pierre Moussa prend fin en août prochain, rappelle-t-on.


 

STK

Tag(s) : #AFRIQUE, #CEMAC, #ECONOMIE, #DEVELOPPEMENT, #Diplomatie

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?