Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

MOLOUA

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, a fait savoir qu’en dépit de son caractère de projet d’urgence, le projet « Londo », debout en Sango, a déjà suscité des intentions d’intervention d’autres partenaires dans le but de renforcer les réponses aux besoins des populations vulnérables de la République Centrafricaine, lors d’une conférence de presse, mardi 2 mai 2017, à Bangui.

Cette conférence de presse a pour but de faire le point à mi-parcours de la mise en œuvre du projet « Londö », axé fondamentalement sur les Travaux à Haute Intensité de Main-d’Œuvre (THIMO).

Félix Moloua a précisé que grâce à ce projet, « les populations des sous-préfectures bénéficiaires participent elles-mêmes à la reconstruction des routes, aérodromes et autres lieux publics, ce qui, selon lui, leur procure de facto des pécules leur permettant de reconstruire leur cadre de vie ou relancer leurs activités économiques ».

Il a signalé qu’au-delà des objectifs socioéconomiques, la mise en œuvre du projet « Londö » dans certaines sous-préfectures réputées pour le contexte sécuritaire incertain a mis en confiance quelques partenaires qui ont immédiatement pris le relais à la fin dudit projet. Il a cité en exemple l’implantation des humanitaires qui se sont chargés de la réparation du bureau de la sous-préfecture de Bogangolo.

Du point de vue de la capitalisation des acquis du projet, le membre du gouvernement a donné comme exemple la facilité de la mobilité des populations bénéficiaires grâce à la réparation des routes et la distribution des bicyclettes durant l’exécution du projet dans les localités. Cette mobilité a favorisé l’écoulement des marchandises et le renforcement de la cohésion sociale.

Il a par ailleurs mentionné la rétrocession, à la fin du projet, de tous les outils aux municipalités des sous-préfectures bénéficiaires en vue d’accompagner les activités communautaires.

Il est à noter que le projet « Londö » est une initiative du gouvernement centrafricain. Placé sous l’autorité du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, et sous la maîtrise d’ouvrage déléguée de l’Agence d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public en Centrafrique (AGETIP-CAF), le projet, a bénéficié d’une subvention de la Banque mondiale à hauteur de 10 milliards de francs CFA.

Pour l’heure, sa réalisation a déjà atteint 34 sous-préfectures de la République Centrafricaine. A l’occasion, plus d’un milliard de francs CFA ont été distribués aux intervenants.

16 autres préfectures sont actuellement en orbite. Raison pour laquelle le Président de la République Faustin-Archange Touadéra avait lancé la quatrième phase à Obo dans la préfecture du Haut-Mbomou.


Alain-Patrick Mamadou

Tag(s) : #ECONOMIE, #DEVELOPPEMENT

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?