Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Des réfugiés centrafricains arrivent au Tchad, en 2014. (Photo d'illustration)Au Tchad, plus de mille Centrafricains sont arrivés sur le territoire la semaine dernière. Un afflux qui complète la longue liste de réfugiés qui affluent vers le Tchad depuis plus de quinze ans.

 

Ce sont plus de 1 100 Centrafricains qui ont traversé la frontière en direction du Tchad. Ils se sont arrêtés à Sourou, village tchadien situé aux confins de la Centrafrique, du Tchad et du Cameroun.

Selon les témoignages, les nouveaux réfugiés ont quitté leur village pour échapper à d’éventuelles expéditions punitives des membres de l’ex-Seleka, le conglomérat de mouvements rebelles qui a brièvement gouverné la Centrafrique à partir de 2013. Des anciens Seleka sont venus s’installer dans les villages de Bang, Ngouandaye, Bilé et Bolele. « C’est ce qui nous a fait peur », ont expliqué les nouveaux réfugiés.

Les nouveaux venus sont démunis

A leurs arrivées, de nombreux enfants et femmes enceintes ont été dénombrés. L’une d’entre elles a même accouché en arrivant sur le territoire tchadien. Dans la plupart des cas, les nouveaux venus sont démunis et attendent des appuis en nourriture ou pour se loger.

Ce nouvel afflux porte à plus de 70 000 le nombre de réfugiés centrafricains qui ont fait du Tchad leur pays de refuge depuis 2003, date du début de la crise en République centrafricaine.

 

STK

 

Tag(s) : #Securité, #CRISE RCA

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?