Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

LRAQuatre personnes parmi lesquelles le chef du village Mbago pris en otage aux environs de la ville de Nzako, à l’Est du pays, ont été tuées le dimanche 16 avril, par un groupe armé assimilé à des éléments de la LRA. Plusieurs villages ont été incendiés au passage de ces assaillants.

Les quatre personnes tuées ont été enlevées et utilisées comme porteurs de bagages. Elles ont été tuées après avoir achevé leur corvée.

Les informations ont été confirmées par une source proche de la ville, « après avoir tué le chef du village et les trois autres, les assaillants ont incendiés le village Mbago, qui a une densité d’environ 100 habitants », précise la source.

Les habitants des villages Ngbanda, Bagui, Zino ont fui les hostilités pour se réfugier dans la sous-préfecture de Bakouma, « plusieurs personnes se sont déplacées vers la sous-préfecture de Bakouma pour se mettre à l’abri du danger. Aucune action humanitaire n’a été déployée auprès de ces personnes en situation difficile », déplore une source proche de l’autorité administrative.

Les auteurs des violations des droits de l’homme, des tueries, entre autres, seront traduits devant la Cour Pénale Spéciale (CPS).

RJDH

 

Tag(s) : #Securité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?