Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : 0023621201012
Cliquez pour lire la suite

ALI DARASSContrainte et forcée de quitter le centre du pays, les éléments de l’UPC d’Ali Darassa progresse depuis un certains temps vers l’est du pays. Ils ont déjà investi la ville de Mboki, et viennent depuis le weekend dernier de prendre la ville de Zemio.

C‘est Ernest Mizédjio, le député d’Obo qui a confirmé l’information, parlant déjà de 2 morts et de 8 blessés côté UPC, mais dans l’incapacité de donner des chiffres sur les victimes civiles, suite à l’opposition du contingent marocain de la MINUSCA à ces incursions de l’UPC. Des chiffres provisoires, que la MINUSCA vient elle-même de confirmer.

Ernest Mizédjio :

« Nous sommes désespérés, inquiets, abandonnés dans notre région. Le gouvernement passe son temps à faire des discours et des annonces, alors qu’il faut des actes pour sécuriser les populations. Les américains et les ougandais s’en vont, nous avons besoin d’un déploiement des FACA le plus vite possible. C’est quoi ce gouvernement là, le médecin après la mort ?»

Les investigations de la presse étant toujours en cours, les chiffres annoncés des victimes ne sont encore que provisoires.

LNC

 

Tag(s) : #Securité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?