Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

DEPLACES DE NGAOUNDAYELa ville de Ngaoundaye dans le nord-ouest de la Centrafrique à la frontière avec le Cameroun et le Tchad a été attaquée hier mardi par des hommes armés, une offensive qui a fait environs une dizaine de morts, une cinquantaine de blessés à majorité des civils et plusieurs centaines de déplacés vers les deux pays voisins, a appris STK de source militaire à Bangui.

L'attaque est l'oeuvre de deux factions ex-Séléka, le Mouvement Patriotique de Centrafrique (MPC) du pseudo général Al Khatim et le mouvement "Révolution Justice" (RJ) de l'ancien ministre de la jeunesse et des sport Armel MINGATOLOUM SAYO, précise cette source sous le couvert d'anonymat, sans pouvoir préciser le bilan définitif qui risque de s'alourdir les prochaines heures.

"Pour l'instant, les assaillants contrôlent la gendarmerie, la police et des points stratégiques de Ngaoundaye. Ils sont allés à trois reprises à l'église catholique où ils ont emporté des biens et de l'argent. Les communications sont assez difficiles avec Ngaoundaye vidée d'une bonne part de ses habitants", a encore ajouté la source.

De nombreux habitants de Bangui ont confirmé avoir tenté en vain de joindre leurs proches à Ngaoundaye.

"Ma soeur cadette est repartie à Ngaoundaye il y a juste quelques semaines après avoir passé deux mois de vacances à Bangui. Depuis ce matin j'appelle, mais je n'arrive pas à la joindre", a confié à STK Geneviève Ingaö, sage-femme.

La localité de Ngaoundaye compte deux gendarmes et un policier dont un seul est armé. Elle était sous contrôle de la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca) jusqu'au mois dernier.

En dépit de l'insistance des députés, des autorités locales et des habitants, le contingent camerounais de la Minusca a quitté la ville.

Dans un communiqué mardi, la Minusca a indiqué qu'elle "réprouve la nouvelle flambée de violence" qui touche Ngaoundaye et d'autres endroits en Centrafrique.

La Centrafrique peine à se relever du conflit commencé en 2013 avec le renversement de l'ex-président François Bozizé par les groupes armés Séléka prétendant défendre la minorité musulmane, entraînant la contre-offensive des groupes anti-Balakas majoritairement chrétiens.

 

Eric KONGBO de Sango Ti Kodro

 

 

Tag(s) : #CRISE RCA, #Securité, #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?