Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Les soldats de l`opération militaire EUFOR-RCA Union européenne et les soldats de maintien de la paix de l`ONU du Rwanda poursuivent leur patrouille dans la ville de Bangui
 

L'instruction a été ouverte en mai 2015. Elle risque de se refermer prochainement sur un non-
lieu. C'est ce que réclame le parquet de Paris dans l'affaire des soldats de l'opération
Sangaris accusé de viols d'enfants. L'affaire avait terni l'honneur de l'armée française, mais
aucune mise en examen n'a été prononcée et il est fort probable que les juges referment le
dossier.

Le scandale avait été révélé en avril 2015 par le quotidien britannique The Guardian. Six
enfants âgés de neuf à treize ans accusaient des soldats français de l'opération Sangaris
d'avoir abusé d'eux en échange de nourriture dans un camp de déplacés de Bangui entre décembre
2013 et juillet 2014. Les enfants donnaient un certain nombre de détails physiques sur leurs
agresseurs ainsi que leurs surnoms.

Les juges français et la gendarmerie prévôtale, c'est-à-dire la police militaire, sont allés à
Bangui enquêter. Et les auditions menées auprès des enfants longtemps après les faits ont
soulevé de nombreuses questions. Les récits se sont faits plus confus et l'un des enfants a
reconnu avoir menti. ... 

SANGARIS

Tag(s) : #Securité, #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?