Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Le ministère des Affaires étrangères Charles Armel Doubane

Le ministère des Affaires étrangères Charles Armel Doubane

Le ministère des Affaires étrangères d'un pays est responsable des contacts avec d'autres pays.

Ces contacts peuvent avoir lieu de pays à pays ou bien dans le sein d'organismes intergouvernementaux ou supranationaux (par exemple dans le cadre des Nations unies) ; ou encore pour apporter un soutien aux ressortissants dans d'autres pays.

Ce ministère est également responsable des diverses ambassades des pays amis et est la vitrine expressive de la politique extérieure du gouvernement de l’état.

Et avec l’arrivée de Charles Armel Doubane, un diplomate consommé aux commandes des affaires étrangères, beaucoup espéraient que le meilleur est à venir, si on lui donnait toutes les cartes pour mener à bien les reformes entamées.

Certes la Centrafrique se signale peu à peu au concert des nations. Ayant une grande partie de ses cotisations dans les instances sous-région ale, régionale et internationale, le pays reprend petit à petit sa place, sur l’échiquier international.

Hélas depuis quelque temps, ce ministère stratégique fait la honte de la République dans le traitement des dossiers sensibles.

Une cérémonie de présentation des institutions devrait se tenir au palais de la renaissance en présence des ambassadeurs accrédités en RCA.

Seulement voilà, le département n’a pu envoyer les invitations dans les grandes chancelleries à temps.

Certains diplomates auraient été informés par un simple coup de téléphone dans la nuit du lundi 27 Mars entre 22hà minuit pour être conviés à cette cérémonie du Mardi 28 Mars à 10h.

Il apparait très rapidement que les diplomates considèrent cette manière peu diplomatique de les convier à une cérémonie officielle comme une humiliation.

Ainsi de nombreux diplomates auraient décidé de boycotter cette cérémonie officielle.

Interrogé un diplomate nous confie sous couvert de l’anonymat:
« J’ai parfois le sentiment que ce pays a tendance à perpétuer des mauvaises habitudes. Tout y est toujours en retard. Rien absolu rien ne se fait à temps. Tout y est toujours improvisé. Accorder un petit crédit aux diplomates, Cette fois s’en est trop … ».

Un sentiment qui résume le ras le bol des diplomates accrédités en Centrafrique .

Cette improvisation légendaire, selon certains doyens du ministère des affaires étrangères, est dû à la nonchalance, à l’incompétence du personnel en charge de ce dossier et surtout à l’inaction du ministre dans sa gestion.

En plus, avancent ces doyens de la boite, Charles Doubane passe le plus claire de ses temps à voyager nouant des relations personnelles pour garantir son avenir politique que de se mettre réellement à travailler sur les gros dossier du ministère.

Il se désintéresserait selon les mêmes sources de plus en plus de son département au profit de son directeur de cabinet.

D’après nos informations d’une source digne de foi ayant requis l’anonymat, d’autres invitations pour des cérémonies des 30 et 31 Mars viennent d’être dispatchées encore en retard vers 17h30.

Bien évidemment, les chancelleries se plaindront encore et on voit que la diplomatie centrafricaine est bien malade.

Si la diplomatie est active, le pays ne peut qu’en bénéficier.

Dans le cas échéant, il subira l’effet inactif de sa diplomatie morbide.

S’il s’est réellement avéré que la diplomatie est une vitrine expressive d’un pays, il n’en demeure pas moins qu’elle n’est que le reflet de la politique interne du pays qui semble internationaliser.

Lorsque la diplomatie d’un pays quelconque est conquérante, agissante, et active, il est évident que sa politique extérieure persuadera les partenaires à l’assister dans toutes ses entreprises.

L’inverse est bien sûr désobligeant pour l’image et la rentabilité diplomatique d’un pays surtout lorsqu’il fait face à de défis réels.

Cette plaisanterie de mauvais gout doit cesser car , la République Centrafricaine regorge un atout considérable en termes de capital humain dans le domaine de la diplomatie.

Il semblerait que ce capital humain n’a jamais été utilisé d’une manière idoine pour l’intérêt républicain.

Le ministre Doubane aurait pu mieux fait, s’il avait fait un choix plus judicieux des hommes et des femmes pour traduire en actes, le programme diplomatique du Chef de l’état(S'il en a réellement un).

AMATEURISME ET IMPROVISATION: La RCA a frôlé un incident diplomatique.

Mais peut-on espérer sur cette diplomatie aussi moribonde pour relever ce pays ?

N'est ce pas déjà résumé au plan diplomatique, le bilan d'un an du pouvoir Touadera?

QUI VIVRA ENCORE VERRA

Bangui, le 28 Mars 2017

Par Charlie Joseph LARABO

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?