Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

CENTRAFRIQUE : Le mois de Mars, un mois inoubliable pour les Centrafricains
CENTRAFRIQUE : Le mois de Mars, un mois inoubliable pour les CentrafricainsCENTRAFRIQUE : Le mois de Mars, un mois inoubliable pour les Centrafricains

SANGO TI KODRO, 24 Mars 2013 - 24 Mars 2017

Il était une fois un 24 Mars et il ya 4 ans jours pour jour ou le Président François BOZIZE YANGOUVONDA qui venait une semaine plutôt de fêter sa prise de pouvoir par la force entre les mais du Président Ange Félix PATASSE était renversé à son tour par le Président Michel AM NDOKRO DJOTODIA.


Pour la petite histoire, il faut rappeler qu'entre le 10 et le 20 décembre 2012, le régime de BOZIZE était sérieusement inquiété par la progression des rebelles de la SELEKA qui s'emparait de plusieurs villes et localités de l'est et du Nord de la Centrafrique au point de menacer directement la capitale.


Au pied du mur, François BOZIZE était obligé de négocier par l'accord de Libreville du 11 janvier 2013, accord qui n'aura en définitive offert qu'un sursis au régime. Michel DJOTODIA avait été nommé vice-premier ministre auprès du maître Nicolas TIANGAYE. 
François BOZIZE acceptait d'incorporer les rebelles dans un gouvernement d'union nationale dirigé par TIANGAYE, "ERREUR FATALE ET NAÏVETÉ" car "on ne discute pas avec les terroristes", selon un Président Américain.
Mais en Mars 2013, mes rebelles ont le sentiment que François ne veut pas jouer franc jeu. Ils reprennent des villes importantes et accusent à nouveau BOZIZE d'avoir échoué à tenir ses promesses.


Lorsque le 17 Mars, cinq (05) ministres dont DJOTODIA tentaient une médiation avec la SELEKA, ils se font pris en otage par ces rebelles qui décident d'attaquer la capitale Bangui.
LA CHUTE DE BANGUI
En réalité, envoyé par le pouvoir, la délégation dirigée par Michel DJOTODIA ne négociait rien avec les rebelles, il en profite en effet pour organiser l'assaut final sur Bangui le 24 Mars 2013.
François BOZIZE et ses proches se font surprendre s'enfuient au Cameroun alors que certains de ses fils et alliés ont traversé le fleuve Congo voisin.


TEMOIGNAGE
Pour BOZIZE, c'était le plus modéré des rebelles, "ERREUR FATALE ET NAÏVETÉ" car "on ne fait jamais confiance à un adversaire politique", selon un président congolais. Michel DJOTODIA avait bien cache son visage et son jeu, à malin malin et demi, a fait entendre un proche du président déchu du 24 Mars 2013.
Bonne lecture !!!

 

Aristide TOSSA
#SANGOTIKODRO

Tag(s) : #politique, #Securité, #CRISE RCA

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?