Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : 0023621201012
Cliquez pour lire la suite

L’Onu, l’Union Africaine et l’Union Européenne mettent en garde les groupes armés face au regain de violences en Centrafrique.

« Les cinq organisations partenaires exigent des belligérants qu’ils cessent immédiatement les hostilités. Elles rappellent que toute attaque contre la population civile, le personnel des Nations unies et des organisations humanitaires est passible de poursuites judiciaires », indique un communiqué également signé par la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Ces organisations condamnent les dernières violences « perpétrées par le FPRC et ses alliés, ainsi que par le Mouvement pour l’Unité et la Paix en Centrafrique (UPC), qui ont causé de lourdes pertes parmi les populations civiles et des déplacements importants ».

Elles saluent saluent « l’action robuste » de la Mission des Nations unies (Minusca) « pour protéger les civils ».

Un hélicoptère de la Minusca est « intervenu » le 11 février pour stopper des hommes armés d’une faction de l’ex-rébellion séléka qui avançaient vers la ville de Bambari (centre).

Un chef milicien, considéré comme l’un des chefs influents du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), a été tué lors de cette opération, selon un de ses proches.

Jeudi, l’ONG Human Rights Watch a dénoncé l’assassinat de 32 civils en décembre par un groupe armé issu de l’ex-rebellion Seleka.

La Centrafrique peine à se relever du conflit provoqué en 2013 par le renversement de l’ex-président François Bozizé par la rébellion Séléka.

La contre-offensive des anti-balaka avait provoqué des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

STK

UA

 

Tag(s) : #Securité, #CRISE RCA, #politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?