Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

FATSANGO TI KODRO - (Mbaîki, 28/02/2017) - Discrètement mais assurément, le Président de la République est rentré de plein pied dans l'exécution de son programme le plus important à savoir l'agriculture. En l'espace de 4 mois, le Président Touadera a mené trois actions qui attestent son engouement pour le développement du monde rural centrafricain.
Premièrement le Chef de l’État a couplé le retour de la fête des Moissons avec la réouverture de l'Institut Centrafricain de Recherches Agronomiques(ICRA) de Boukoko, le 16 octobre dernier à Mbaïki, chef lieu de la Lobaye.
Deuxièmement, Son Excellence Professeur Faustin Archange Touadera a lancé le 3 février 2017 l'opération d'apurement des dettes d'un montant d'1milliard 400 millions de FCFA aux cotonculteurs de la RCA à Bossangoa, chef lieu de l'Ouham.
Enfin, le Président Touadera a présidé hier à Mbaïki la cérémonie de la réhabilitation de l'Institut du Développement Rural pour matérialiser sa vision qu'il a exprimée en ses termes à son arrivée dans cette cité agricole "On ne peut pas relancer l'agriculture sans l'encadrement technique" autrement dit pour redevenir un pays agricole à l'image du Cameroun, de la Côte d'ivoire, du Ghana ou du Maroc, et gagner en même temps le pari de l'autosuffisance alimentaire, la RCA doit former les ingénieurs et les techniciens de d'agriculture.
Voici le discours que le Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération a prononcé à cette occasion.

DISCOURS DE SON EXCELLENCE FÉLIX MOLOUA
MINISTRE DE L’ÉCONOMIE, DU PLAN ET DE LA COOPÉRATION

A L’OCCASION DU LANCEMENT DES TRAVAUX DE RÉHABILITATION DE L’ISDR ET DE REMISE DES ÉQUIPEMENTS MÉDICAUX
M’Baïki, 27 Février 2017

• Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat ;
• Messieurs les membres du Gouvernement ;
• Monsieur le Préfet de la Lobaye ;
• Monsieur, le Président de la Délégation Spéciale de la Ville de M’Baïki ;
• Messieurs les Sous-Préfets ;
• Mesdames et Messieurs les Représentants des ONG Nationales et Internationales;
• Distingués invités, Mesdames et Messieurs.
C’est avec un réel plaisir que je prends la parole ce jour, à l’occasion de cette cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation de l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR) et de remise des équipements médicaux au profit de la vaillante et laborieuse population de la Lobaye.
Chacun a encore en mémoire qu’en cette ville lors de la Journée Mondiale de l’Alimentation, en octobre 2016, son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, Chef de l’Etat, avait souligné dans son discours, les grandes orientations de sa profession de foi dont celle de relever le niveau de vie des Centrafricains rendus vulnérables par les derniers évènements de 2012 à 2015. Il n’avait pas manqué d’insister sur les avantages comparatifs du secteur agricole en terme de chaine de valeurs susceptibles de créer des emplois pour nos jeunes.
Aussi, le Gouvernement dont je fais partie, est résolument engagé à la réalisation de cette noble entreprise en prenant, chacun dans le secteur qui est le sien, les mesures concrètes. Les actions menées par le Gouvernement, visent tout le peuple centrafricain dans toutes ses composantes et sur toute l’étendue de notre territoire national.

A chaque fois qu’il est possible que le Gouvernement mobilise, sous la Très Haute impulsion du Président de la République, Chef de l’Etat, des ressources et des appuis nécessaires au développement du pays, il veillera à ce que les régions puissent en bénéficier de façon équitable en vue de réduire les inégalités régionales.

• Distingués invités,
• Mesdames et Messieurs,
Plusieurs actions sont menées simultanément dans d’autres zones en ce sens ; elles concernent, soit la réfection des voies de communication pour assurer l’inter-connectivité des localités en vue du désenclavement des populations, soit la remise des équipements pour soutenir la production agricole ou améliorer la santé de la population, comme c’est le cas aujourd’hui dans la Lobaye.
Il s’agit d’un processus qui touchera progressivement toutes les régions de notre pays, au regard des moyens disponibles et selon les besoins et priorités régionales dont le Gouvernement en est très conscient.
Notre pays est un pays à vocation agricole ; cela étant, il faut s’appuyer sur cette base en mettant en œuvre toutes les actions pertinentes, afin de promouvoir un développement harmonieux pour toute la population centrafricaine. Cette préoccupation figure en bonne place dans le Plan de Relèvement et de Consolidation de la Paix en Centrafrique(RCPCA), notamment dans le troisième pilier qui traite du relèvement économique et la relance des secteurs productifs.
Pour développer notre agriculture, fondement de notre économie, et travailler à relever les défis majeurs du développement de notre pays, il nous faut disposer d’un capital humain approprié.
Le Président de la République, en sa qualité de Professeur d’Université, attache une grande importance au développement du capital humain ; nul n’ignore cet adage selon lequel "il n’y a point de richesse que d’hommes". C’est là une des valeurs qu’il a soulignée dans son discours d’investiture. Vous pouvez comprendre dans ces conditions que les travaux de réhabilitation à engager et les équipements qui vont être livrés bientôt, vont contribuer sans aucun doute, à répondre à cette préoccupation.
Ainsi, la réhabilitation de l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR), haut lieu de formation des cadres dynamiques et performants pour le développement du secteur agricole et plus globalement agro pastoral, l’équipement de l’hôpital préfectoral de M’Baïki en ambulance et produits pharmaceutiques, sans oublier la réalisation de points d’eau potable dans la préfecture, constituent les premiers jalons du relèvement de la Lobaye.
• Distingués invités,
• Mesdames et Messieurs,

Très concrètement, je puis vous dire que suite à l’audience que le Président de la République, Chef de l’Etat, a accordé courant octobre 2016 à Bangui, au Vice-Président de la BAD, le Gouvernement a bénéficié d’un don du Fonds africain de développement (FAD), membre du groupe de la Banque Africaine de Développement, qui a permis de financer un Programme d’Appui à la Reconstruction des Communautés de Base (PARCB), dont la Lobaye est aussi bénéficiaire.

Les travaux dans la Lobaye vont viser la réhabilitation et l’extension des infrastructures de production agricole et d’apprentissage à l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR) de M’baïki d’un montant de 72,5 Millions de FCFA; la réalisation des six (06) forages équipés dans la Lobaye, notamment à Mbaïki centre, à l’ISDR, KAPOU I, MOUNGOUMBA ; BALE LOKO, MBATA pour un montant de 50 Millions de FCFA ; et l’installation de trois (03) plateformes multifonctionnelles pour 75 millions de FCFA à Kapou I, Mbaïki et à BODA.

Il va sans dire que la mise en œuvre de la première phase de ce programme d’un montant global de 197,500 millions de FCFA dans la Lobaye, aura des effets positifs sur :

(i) l’amélioration des conditions de vie des couches sociales y compris les groupes vulnérables ;
(ii) la relance des activités agricoles et pastorales et la reconstitution des capacités de production ;
(iii) la formation des jeunes et les opportunités d’emploi ou auto emploi en leur faveur ; et,
(iv) les possibilités de renforcement du capital humain nécessaire à la promotion d’un développement humain durable
Chers compatriotes de la Lobaye, la remise des équipements et les réalisations en cours et à venir sont votre propriété ; de ce fait, il vous revient d’en prendre le plus grand soin dans leur utilisation pour que toutes et tous puissent en bénéficier dans des conditions convenables et équitables.
Aussi, je recommande aux autorités locales et aux responsables chargés de la gestion de ces équipements et des réalisations, d’y veiller du mieux qu’ils peuvent, pour satisfaire les trois principaux verbes chers au Président fondateur Barthélémy BOGANDA à savoir "soigner, éduquer et nourrir". Si on réalise les trois, les deux autres verbes que vous connaissez tous, (loger et vêtir) vont se réaliser d’eux même.
Je ne terminerai pas mon propos sans dire, au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, Professeur Faustin Archange TOUADERA et du Gouvernement, nos vifs remerciements à l’endroit des partenaires qui sont toujours à nos côtés, tout particulièrement la Banque Africaine de Développement (BAD) dont les appuis multiformes permettent au Gouvernement de faire face à des priorités et urgences du pays.
Je souhaite à toutes et tous que ce jour soit le début du renouveau de la Lobaye et la marque de notre volonté commune d’écrire une nouvelle page de cette préfecture.
Vive la République Centrafricaine,
Vive la coopération internationale.
Je vous remercie.

CENTRAFRIQUE : LE PRÉSIDENT TOUADERA A LANCÉ HIER A M'BAÏKI LES TRAVAUX DE LA RÉHABILITATION DE L'INSTITUT SUPÉRIEUR DU DÉVELOPPEMENT RURAL (I.S.D.R)
CENTRAFRIQUE : LE PRÉSIDENT TOUADERA A LANCÉ HIER A M'BAÏKI LES TRAVAUX DE LA RÉHABILITATION DE L'INSTITUT SUPÉRIEUR DU DÉVELOPPEMENT RURAL (I.S.D.R)
Tag(s) : #DEVELOPPEMENT, #ECONOMIE, #Societe, #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?