Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Ali Darass, chef de fil du groupe armé Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC) a finalement quitté la ville de Bambari au bout des longues discussions avec la Minusca.

Il s’était retranché à Bambari avec ses hommes depuis la chute de la Seleka du pouvoir en mars 2013.

Les hommes de ce chef de guerre sont accusés de nombreuses exactions contre des civils.

La mission des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique, Minusca, affirme avoir obtenu le départ de Ali Darass après des longues discussions.

La mission Onusienne n’a pas indiqué sa destination future.

Ce chef de guerre est aussi tenu pour responsable des affrontements entre deux factions rivales de l’ex-rébellion Seleka dans le centre du pays.

 

La Minusca a aussi invité les hommes de l’UPC à quitter la ville afin de mieux assurer la sécurité des populations.

La mission Onusienne indique n’avoir pas arrêté Ali Darass parce qu’elle n’a pas reçu de mandat d’arrêt contre le chef de guerre.

A Bangui, la société civile s’insurge contre la démarche de la Minusca.

La société civile déplore le fait que la Minusca n’arrête pas les chefs des groupes armés pour les remettre à la justice.

Les populations locales qui ne savent rien de la nouvelle destination du chef de guerre sont inquiètent pour leur sécurité. Elles craignent de voir éclater encore d’autres violences à Bambari.

STK

ALI DARASS

Tag(s) : #Securité, #POLITIQUE, #CRISE RCA

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?