Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Touadéra à l'ouverture de l'Atelier sur le DDRR et RSS

Touadéra à l'ouverture de l'Atelier sur le DDRR et RSS

       Les Anti-Balaka et les Séléka non signataires du DDRR ont été tour à tour en Angola entre le 20 et le 29 décembre 2016 afin d’envisager une possible signature d’engagement au DDRR dans les prochains jours.

       Luanda, membre de la CEEAC met sa diplomatie au servir du retour de la paix en RCA. Des chefs des groupes armés non signataires de l’Accord de Principe sur le DDRR étaient en Angola au mois de décembre 2016. Il s’agissait pour eux d’adhérer au processus du DDRR.

    Contactés par le RJDH, Sébastien Wenezoui et Maxime Moganazoum des leaders Anti-balaka ont confirmé que désormais « leur mouvement est entièrement engagé à observer ce processus après la rencontre de Luanda du 23 au 29 décembre 2016 ». Selon ces derniers, « la branche anti-Balaka (Aile Mokom) ne s’oppose plus au DDRR ».

    Une source anonyme a déclaré que les ex Séléka ont aussi fait le déplacement d’Angola avant les anti-Balaka et « sont convenus de leur  probable adhésion au DDRR. Le 3R et la branche ex Séléka proche d’AL Khatim ont été cités par cette même source ».

    Contacté, un leader de l’ex Séléka, Mohamed Moussa Daffhane a dit n’est pas au courant de la rencontre d’Angola et « ne peut  se prononcer ». Même son de cloche du côté de Vladimir Monteiro, le porte-parole de la Minusca. Le gouvernement et le comité du DDRR à la présidence n’ont pas encore confirmé cette démarche.

   Pour l’heure, l’initiative de l’Union Africaine et de la CEEAC reste un idéal pour le rétablissement de l’autorité de l’Etat en Centrafrique. Sur le terrain, les combats inter Séléka sont de plus en plus fréquents entre l’UPC et le FPRC. En quelques jours, trois casques bleus sont assassinés par des hommes non armés dans un guet-apens.

par Aristide Tossa/ source RJDH.ORG

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?