Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

le président Ali Bongo Ondimba

le président Ali Bongo Ondimba

Le Gabon vit à l'heure d'une opération anti-corruption sans précédent avec le placement en détention jeudi soir de l'ex-ministre du Pétrole pour détournement de fonds présumé, a appris l'AFP de source judiciaire, quelques jours après un autre ex-ministre.

Révoqué en début de semaine par le président Ali Bongo Ondimba, Etienne Dieudonné Ngoubou a été placé sous mandat de dépôt dans une prison de Libreville après avoir été entendu par un juge d'instruction, a précisé le procureur.

En poste depuis février 2012, M. Ngoubou est soupçonné de "détournement des deniers publics", selon cette même source consultée par l'AFP.

Mercredi, il avait été entendu à la Direction générale des recherches (DGR) dans le cadre d'une enquête sur la gestion de l'argent public destiné aux travaux hydrauliques, selon plusieurs journaux.

M. Ngoubou est le deuxième ex-ministre envoyé en détention en quelques jours. L'ancien ministre de l'Economie jusqu'en 2015 et conseiller du président, Magloire Ngambia, a été placé mardi sous mandat de dépôt dans une prison de Libreville.

M. Ngambia, 45 ans, est inculpé pour détournement présumé de fonds publics. Il aurait détourné 500 milliards de francs CFA (environ 762 millions d'euros), d'après le site d'information Gabonreview.

"Pour la première fois, un ancien ministre de la République a été envoyé là-bas à +Sans-Famille+ (le nom de la prison) pour une histoire de détournement de deniers publics", avançait jeudi dans son éditorial le quotidien l'Union, estimant qu'après cette arrestation "il n'y a plus d'intouchables dans notre pays".

La presse a également fait état en début de semaine de l'incarcération de Blaise Wada, ancien responsable de projets hydrauliques sur Libreville.

Enfin, plusieurs ex-haut responsables de la Poste ont été placés en garde à vue dans une enquête sur la gestion de cette entreprise publique en grande difficulté.

Cette petite opération "Mains propres" intervient alors que le Gabon s'apprête à accueillir samedi la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017) dans un climat politique et économique tendu.

par Aristide Tossa /souce:  AFP

 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?