Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : 0023621201012
Cliquez pour lire la suite

incendie survenu sur le site des déplacés à batangafo
incendie survenu sur le site des déplacés à batangafo

incendie survenu sur le site des déplacés à batangafo

    La situation sécuritaire reste préoccupante à Batangafo dans le nord de la RCA précisment dans la sous-préfecture de l'OUHAM. Ce 27 décembre, les autorités politiques et administratives ont annoncé que trois personnes sont décédées, une trentaine d’autres blessées. Il s’agit du bilan provisoire d’un incendie survenu sur le site des déplacés de la Maison des Jeunes de Batangafo.

    Selon les informations, des récipients remplis d’un liquide inflammable ont pris feu. Plusieurs maisonnettes sont parties en fumée laissant de nombreux sans abris. On ignore tout sur l’identité de l’auteur.

   « Par imprudence, deux fûts contenant de l’essence ont pris feu. L’incendie a détruit plus de 500 huttes. Il y a eu trois morts et plusieurs cas de blessés. 32 personnes sont en ce moment à l’hôpital pour des soins intensifs », a expliqué Déwo Bafounga, sous-préfet de Batangafo. Selon lui, « les gens sont dans le désarroi ».

   « Il n’y a aucune action humanitaire pour l’heure », déplore-t-il, ajoutant que des efforts se font pour assister ces personnes. « Nous sommes à pied d’œuvre pour trouver des solutions », a indiqué le sous-préfet qui sollicite une aide multiforme pour la survie des sinistrés qui ont tout perdu.

   Une conclusion s’impose donc en urgence. « La seule solution est de procéder à la fermeture du site des déplacés de Batangafo », a martelé M. Bafounga. Car, « ce site n’est plus viable. Il devient le refuge des hommes armés », mais également une cache d’arme.

    Hier lundi 26 décembre, au moins 300 abris de fortune ont été incendiés sur le site des déplacés situé entre l’église catholique et le siège local de l’ONG DRC par des Antibalaka. De nombreux sinistrés restent et demeurent sans assistance.

    Plusieurs personnes ont été contraintes de fuir pour se réfugier près de la base de l’ONG DRC ou à proximité de la Minusca. La présence des hommes armés assimilés à des Antibalaka est toujours visible aux alentours des sites.

     Le lendemain, les parents de la victime par vengeance mettent le feu au site de déplacés de Bagga. Ce matin, c'est la maison des jeunes de Batangafo qui est incendié, avec un enfant brûlé vif dans le lot.

par Aristide Tossa

Tag(s) : #Securité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?