Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

karim-meckassoua-pan

karim-meckassoua-pan

        Plus de deux mois après l’ouverture de la session budgétaire, le projet de la Loi de Finances 2017 n’est pas encore déposé à l’Assemblée Nationale.

       Jusqu’à ce jour, le Gouvernement n’a pas encore fait parvenir le projet de loi des Finances aux Députés de la 6e législature. Ce retard inquiète déjà les Elus de la Nation dont leurs points de vue divergent sur cet ajournement. Ces inquiétudes interviennent deux mois après le vote de la Loi de Finances rectificative où les Députés ont exigé de l’Exécutif d’accélération du traitement de la loi de Finances pour l’exercice 2017.

      A l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, certains Députés ignorent les raisons de ce retard. Un Député a déploré l’attitude du Gouvernement qui selon lui, « n’est pas normal ». Il a souhaité que « le gouvernement dépose vite le projet de loi de finances pour une bonne exploitation ; sinon, nous ferons un travail bâclé et ce qui n’est pas bien », a-t-il dit.

    Sur les causes de ce retard, un autre Député n’impute pas son ajournement à l’actuel Gouvernement et a souligné que cela devient quotidien même en temps normal. Pour lui, « c’est vrai que jusque-là nous n’avons pas encore reçu le projet de loi de finances pour l’exploiter. Mais, il faut comprendre le gouvernement, car même en temps normal, le projet n’arrive pas à temps » a-t-il dit.

     Interrogé, le secrétaire général de l’Assemblée Nationale, Henri Gbeneoui a confié au RJDH que le projet du texte de finances n’est pas encore déposé sur leur table, avant d’ajouter que les informations rapportées par des sources autorisées indiquent que le gouvernement va probablement le déposer aujourd’hui 02 décembre 2016.

     Le projet de loi de finances est l’expression chiffrée de la politique du gouvernement qui donne une orientation sur les recettes et les dépenses de l’Etat. Selon la Constitution, l’Article 82 alinéa 3 stipule que le projet de la loi de finances est  «déposé par le Gouvernement avant l’ouverture de la seconde session ordinaire au plus tard le 15 septembre ».

  L’Assemblée nationale consacre une session pour le budget dite session budgétaire qui couvre la période du 1er Octobre au 31 décembre.

par Aristide Tossa

Tag(s) : #politique

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?