Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : 0023621201012
Cliquez pour lire la suite

Ban Ki Moon, secrétaire général de l'Onu

Ban Ki Moon, secrétaire général de l'Onu

      Le secrétaire général des Nations unies a rendu publiques mardi les conclusions de l'enquête spéciale sur les violences qui ont eu lieu à Juba, la capitale sud-soudanaise, en juillet dernier.

      Ban Ki-moon se dit affligé par les révélations des documents qui discréditent l'ONU dans sa mission de protection des populations civiles.

     L'enquête n'a pas pu vérifier les allégations de manque de réaction des forces de maintien de la paix devant les actes de violence sexuelle des 17 et 18 juillet.

     D'après Stephane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l'ONU, l'absence de leadership, de préparation et d'intégration parmi les composantes de la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS) expliquent cet échec.

Les dispositions en matière de commandement et de contrôle étaient inadéquates, selon l'enquête.

       Stephane Dujarric a dit à la BBC que les soldats de la paix ne voulaient pas prendre de risque, d'où l'inertie des casques bleus face à l'attaque des soldats du gouvernement contre les populations civiles.

      Au moins 73 personnes ont péri dans les affrontements de mi-juillet, qui ont entrainé des déplacements de populations.

Deux soldats de la paix ont été tués et plusieurs autres blessés.

    Le porte-parole du secrétaire général de l'ONU déplore aussi le fait que 182 bâtiments de la MINUSS ont été touchés durant ces affrontements.

 

par Aristide Tossa

Tag(s) : #AFRIQUE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?