Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

RCA : ENTRE BRUXELLES ET BANGUI , LA TUTRICE !

       Nous sommes entrain de prendre un risque énorme et inconsidéré en interpellant la tutrice par excellence. Il est aussi facile de vivre par procuration et de toujours se victimiser pour mieux faire porter le poids de ses malheurs par autrui. Mais toujours est il qu’il faut arrêter cette politique d’autruche, le je t'aime moi non plus qui caractérise les relations entre les deux « nations » n'est plus de nature à faire évoluer les choses.

     Même si par le passé des accords à l’arraché ont été signé la plupart à la veille des indépendances avec des tenants et aboutissants flous et dangereux, l'heure est venu de crier notre ras le bol. A ceux qui nous assène qu'il faut qu'on prenne nos responsabilités, je leur dis de nous Laisser libre de nos relations et de nous laisser disposer de nous-mêmes avec tout ce que cela implique. Nous sommes pas si immature comme certains en font leur tasse de thé pour justifier leur ingérence. Même si vous n'avez que des intérêts et non des amis, les intérêts ne doivent pas être à sens unique.

     C’est inacceptable que même chez nous, où nos ancêtres ont été enterré, nous continuons d’être gardiens de ce qui en principe nous appartient. Allez y comprendre quelque chose.
Ces bribes de pensées se trouvent être l’installation de décors. La table ronde des bailleurs au chevet de la Centrafrique vient de prendre fin avec des promesses et intentions qui font rêver debout les unijambistes… Tout cela, sans compter avec les desirata de la « tutrice ». Cela voudra dire qu’entre Bruxelles et Bangui se trouve la tutrice et ses règles du jeux qui risquent de jeter le froid sur l’euphorie des uns assis dans les gradins. Le peuple invite et enjoint la tutrice à travers la représentation nationale à faire preuve d’humanisme pour que les règles permettent le relèvement de la nation. Nous savons tous et officiellement que les rideaux sont tombés sur Bruxelles. Mais pour les avertis, c’est maintenant que derrières les rideaux se jouent le drame du « donnant donnant » sans quoi les robinets ne seront jamais ouvert. Comprenez alors qu'il faut être un vrai patriote pour ne pas hypothèquer le pays…

    N'oublions pas que ce sont des commerçants peu scrupuleux qui pour leurs intérêts sont prêts à fausser les balances avec nous avons à faire.


     La tutrice devra aussi, et en dehors de ses intérêts, savoir que derrière les rideaux se jouent aussi sa crédibilité déjà écorchée et mise en mal dans ses pré carrés. Elle gagnerait à redorer son blason en Afrique par un engagement clair, sincère et sans hypocrisie en faveur de la Centrafrique. Les questions d’intérêts à géométrie variable, les questions de rapatriements d'une grande partie des fonds alloués ( ?)

     via les experts omniscients, les contrats de tous genres, ne devraient pas anéantir les espoirs. Même si la tutrice est la gagnante de cette table ronde, elle doit arrondir les angles pour éviter les ressentiments. Toujours est il Gabon sera in fine la confirmation ou l'infirmation des intentions et des promesses. Le choix de Gabon n'est pas anodin. La tutrice veut certainement reprendre la main et se rassurer dans ces deux greniers en proie aux intempéries. Précisons que si au Gabon, le président TOUADERA parvient à faire fumer définitivement le calumet de la paix aux différents chefs rebelles, les promesses de Bruxelles deviendront une réalité.

L'union sacrée a encore de beaux jours devant elle.


Hier, Rome était le centre du monde mais elle fut prise.


L'avenir nous dira.

par RR/ Aristide Tossa

Tag(s) : #OPINION

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?