Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Hervé Verhoosel
Hervé Verhoosel

La Mission de l’Onu en Centrafrique, Minusca donne un premier bilan officiel erroné des derniers évènements meurtriers à Bangui.

Selon une dernière mise à jour sur la situation de ces dernières violences, la Mission de l’ONU indique avoir enregistré à ce stade « 11 morts, 14 blessés et une dizaine de disparus ». C’est Hervé Verhoosel, directeur de la communication de la Minusca qui a rendu public cette information ce 6 octobre.


Selon lui, « les services de la Mission des Nations Unies en Centrafrique ont fait le tour des hôpitaux et des quartiers à la rencontre de la population », pour obtenir toutes ces informations.

Cependant, un bilan lourd de plusieurs dizaines de morts, environs une vingtaines à ce jour ont été relayé par les différents témoins habitants les localités du Km5 contactés et certains organes de presses locales.


Dans la journée du 04 octobre, des tirs d'armes ont secoué une partie du 3e arrondissement de Bangui à la suite de l’assassinat d’un officier supérieur des FACA. Les responsables de ces violences ne sont pas encore connus.

L'on se demande, pourquoi chercher à voiler les chiffres exacts de personnes décédées suite à cette dernière flambée de violence au PK5 ?

N'est ce pas une insulte vis à vis de la mémoire de ces disparus et un manque de respect au peuple centrafricain ?

Tag(s) : #Securité, #politique

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?