Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

RCA : Des soldats chinois pour sécuriser leurs exploitations pétrolières

Des soldats chinois ont été dépêchés en Centrafrique par le gouvernement du Premier ministre Li Keqiang pour protéger leurs intérêts. La Chine s’est engagée à exploiter des blocs pétroliers dont la sécurisation s’impose dans ce pays très instable d’Afrique centrale.

Une centaine de soldats chinois se trouvent en ce moment à l’ambassade de Chine à Bangui. Cette présence militaire se justifie par la volonté des autorités de l’Empire du Milieu de veiller personnellement sur leurs intérêts. C’est que PTI-IAS et PTI-AL, deux filiales de l’entreprise chinoise Poly Technologies, sont engagées dans des opérations de prospection, d’exploration et d’exploitation pétrolière à Birao et à Ndélé au nord de la Centrafrique. Dans l’optique de sécuriser leurs opérations, les autorités chinoises n’entendent nullement lésiner sur les moyens. À cet effet, une démonstration de force s’avérait nécessaire pour dissuader les groupes armés qui pullulent encore dans la région.

À en croire des observateurs, la présence militaire chinoise est également symptomatique de la guerre d’intérêts que se livrent les pays développés. Selon eux, la Centrafrique est un «centre à fric» qui nécessite que les grands moyens de sécurisation soient déployés. La guerre terminée, le partage du gâteau dans ce riche pays d’Afrique centrale a commencé. Et donc, les Chinois ne voudraient pas se laisser à la merci de toutes forces qui viendraient perturber leurs intérêts. Mais dans ce jeu d’intérêts, les Centrafricains semblent résignés à leur triste sort, se contentant des prébendes qu’on leur jettera. Pendant ce temps, les grandes puissances se frottent les mains pour exploiter, de fond en comble, le pays.

Et pourtant, le nouveau président s’était engagé à travailler à l’intérêt exclusif de ses compatriotes. Mais, il semblerait perdu dans ce vaste tourbillon pétrolier dont certains de ses prédécesseurs auraient déjà fait les frais.

Tag(s) : #Diplomatie

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?