Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : 0023621201012
Cliquez pour lire la suite

Racisme : un nouveau tollé au pays de Mandela

Les auteurs de la pétition qualifient de "raciste" une qu'aurait prise la direction
d'un lycée privé de Pretoria pour interdire les jeunes filles de porter des coupes afro.
Le règlement intérieur de l'école, décrié par les pétitionnaires, oblige aussi les jeunes filles à lisser leurs cheveux et à les attacher.


Le code de conduite de l'établissement scolaire comprend une liste détaillée des règles sur les cheveux, mais il ne fait pas spécifiquement mention de la coiffure afro, a appris le Sango ti kodro.


Des vidéos et des photos montrant une manifestation des filles ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux, ce weekend, par des Sud-Africains révoltés par la décision en question.
Le ministre provincial de l'éducation, Panyaza Lesufi, est allé voir les responsables de l'école, ce lundi.

Divisions raciales

Il aurait été demandé aussi aux élèves de ne pas parler des langues africaines dans l'enceinte
de l'établissement scolaire, a dit M. Lesufi avant sa visite.


Le hashtag #StopRacismAtPretoriaGirlsHigh a été utilisé par les Sud-Africains pour dénoncer
les responsables de ce lycée pour jeunes filles.


La politique de ségrégation raciale en Afrique du Sud a officiellement pris fin en 1994.
Mais les divisions raciales restent un problème majeur dans ce pays où de nombreux étudiants dénoncent le racisme et l'absence de transformation raciale dans les universités.
Des écoles accusées de racisme ont été fermées en Afrique du Sud après la fin du régime de
ségrégation raciale, selon un correspondant de Sango ti kodro.ducation, Panyaza Lesufi, est allé voir
les responsables de l'école, ce lundi.

M.v

Tag(s) : #Societe

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?