Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : 0023621201012
Cliquez pour lire la suite

GOUVERNEMENT
GOUVERNEMENT

Plus de cinq jours après l’arrestation « supposée » d’Abdoulaye Hisseine, Djidjane, Aroun Gaye et d’autres malfrats, le gouvernement centrafricain et la Minusca peinent à montrer à l’opinion nationale et internationale le nombre exact de ces combattants de l’ex séléka. Dans un communiqué diffusé au lendemain de ces arrestations, la Minusca avait pourtant confirmé l’information sans en apporter d’autres détails.


Aussi, certaines informations non encore vérifiées parlent de leur détention dans un lieu tenu secret.


Certes, qu’ils soient détenus au secret ou pas, tout ce que les Centrafricains veulent est de savoir si réellement le mercenaire Abdoulaye et ses acolytes comme Aroun Gaye sont arrêtés.


Le silence du gouvernement et de la Minusca est parlant quand on sait qu’ils se plient facilement aux injonctions de l’ex séléka et autres rébellions en Centrafrique.


Du côté des ex séléka basés à Kaga Bandoro, on parle d’une « arrivée » saine et sauve des sieurs Aroun Gaye, Abdoulaye Hisseine et autres dans la ville. Une façon de dire que les subalternes de Nourredine Adam nient l’arrestation de leurs frères d’armes.


Des réunions de crise tenues par-ci, par-là, par le gouvernement centrafricain et la Minusca devraient en principe éclairer la lanterne du peuple centrafricain.


Ces arrestations ne doivent pas faire l’objet d’un « deal » entre Nourredine Adam, le gouvernement et la Minusca. L’expérience a toujours montré que les instances internationales sans oublier les gouvernements en Centrafrique ont profité de la crise centrafricaine. Sinon comprendre que des gens qui ont tant endeuillé des foyers puissent vivre librement dans la capitale sans être inquiétés.


Le kidnapping des six policiers aux environs du km5 montrait à suffisance les limites non seulement de la Minusca, mais aussi celle du gouvernement qui titube encore.


Aujourd’hui, la question de l’arrestation de ces malfrats de l’ex séléka est un grand défi pour le gouvernement et son partenaire la Minusca. Ils doivent montrer au monde qu’ils peuvent tenir parole quant à l’exécution des mandats d’arrêts émis soit par la justice internationale ou encore celle nationale.


En tout état de cause, les oreilles restent tendues. Le peuple centrafricain ne souhaite entendre que ces ex séléka ont échappé de leur prison, soit remis en liberté au nom de la paix. Faire cela, c’est assassiner le peuple centrafricain qui est actuellement grabataire.


Xi Piang

Plus d’infos sur https://www.facebook.com/sangotikodro2/ ou http://twitter.com/sangotikodro1

PARFAIT ONIANGA

PARFAIT ONIANGA

Tag(s) : #POLITIQUE, #Securité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?