Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

ELECTEURS
ELECTEURS

Dimanche 15-05-2016 ***** L'Autorité Nationale des Elections (ANE) organise ce dimanche 15 mai les législatives partielles dans les 10 circonscriptions invalidées le 14 mars 2016 par la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT). Le taux de participation à l'ouverture du scrutin est faible malgré les stratégies mises en place par l'ANE. Dans la majorité des centres de vote, les bureaux de vote sont ouverts entre 6h 00 et 6h 30mn.

Situation à Bangui : faible taux de participation

Au centre de vote dit des Aveugles dans le 5e arrondissement de Bangui, un incident électoral s'est produit à l'ouverture de l'opération à 6h 00. Un jeune homme a été appréhendé avec un faux mandat grâce à la vigilance des agents de l'Autorité Nationale des Elections (ANE).

« Un jeune qui venait voter était suspecté. Je lui ai posé des questions sur le nom de son père et de sa mère qu'il était incapable de répondre. Par la suite, il a présenté un mandat appartenant à une candidate. Nous avons constaté que ce sont des manipulations destinées à jeter des discrédits sur des candidats », a expliqué Yvon Adalla, rapporteur et chargé des opérations au démembrement de l'ANE du 5e arrondissement.

Au centre social de Malimaka (5e arrondissement), Don Rodrigue Mbokoupa, l'un des électeurs, s'indigne des conditions de vote. « Notre constat est que les agents de l'ANE travaillent à ciel ouvert dans la broussaille. Les agents de l'ANE et les représentants des candidats sont exposés aux morsures des serpents ».

« Ces partielles constituent un autre départ. Je demande aux électeurs de la 3e circonscription du 5e arrondissement de voter massivement pour le développement du secteur », a souhaité Don Rodrigue Mbokoupa.


A 6h 33mn, le vote est ouvert au Lycée des Martyrs pour le compte de la 3e circonscription du 3e arrondissement de Bangui, où le manque d'engouement des électeurs est constaté.


« Dans mon bureau, il y a 472 inscrits. Il n' y a pas assez d'électeurs, il y a un manque d'engouement », a expliqué Bienvenu Donatien Ngoabingui, président du bureau de vote n°2. Pour lui, ce faible taux de participation serait lié à la célébration de la fête de Pentecôte ou à une insuffisance de sensibilisation autour des partielles. Il lance un appel aux électeurs de venir massivement élire leur député. Ce qui est un devoir civique.

Au centre de l’Église Saint Jacques, toujours dans la 3e circonscription du 3e arrondissement, les quatre bureaux de vote, initialement installés dans l'enceinte de l’Église, ont été délocalisés pour se tenir sous des arbres en face de la paroisse. Raisons évoquées, la célébration de la fête de Pentecôte a perturbé le scrutin. Ne pouvant pas attendre la fin de cette célébration, il fallait réinstaller les bureau de vote sous les manguiers en face de l’Église afin de rattraper le retard enregistré. C'était vers 9 heures. Les bureaux de vote ont ensuite été ramenés dans l'enceinte de la paroisse pour la suite des opérations électorales.


« Le choix de Saint Jacques (…) a coïncidé avec la cérémonie de la fête de Pentecôte. Nous sommes obligés, pour pallier à cette éventualité, d'utiliser un plan B », s'est justifié Clotaire Lotomo, formateur national à l'ANE. Il lance un appel aux électeurs de la 3e circonscription du 3e arrondissement de venir massivement élire leur député. Ce qui est un devoir civique. Selon Clotaire Lotomo, les opérations de vote se déroulent sous la surveillance des forces nationales et internationales, des observateurs nationaux et internationaux ainsi que des représentants des partis politiques et membres des bureaux de vote.

A 6h 25mn, le centre de vote du Lycée de Bimbo dans l'Ombella M'Poko ouvre ses portes pour le vote dans la 1re circonscription de Bimbo selon les responsables de l'Autorité Nationale des Élections. Jusqu'à 7h 54mn, tout est désert. Seulement huit (8) électeurs ont pu remplir leur devoir civique.

Jusqu'à 9 heures, Eric Bertrand Issa, président du bureau de vote n°3 relève que : « Le bureau de vote est ouvert à 6h 25mn et il n'y avait pratiquement pas d'électeurs. Jusqu'à 9 heures, nous avons enregistré 23 électeurs dont 5 femmes ». Il demande aux électeurs de venir voter car le bureau de vote ferme ses portes à 16h 25mn.


Un inconnu électoral à Bangassou : le taux de participation

L'ANE veut avoir plus de lisibilité dans les partielles en province. A Bangassou, chef lieu du Mbomou, le vice-président de l'institution en charge des élections en mission de supervision, Bernard Kpongaba, parle d'un inconnu.


« Ce matin dès 6h 30mn, les bureaux sont ouverts. Nous avons supervisé 4 centres de vote. L'inconnu de cette élection, c'est le taux de participation », a mentionné Bernard Kpongaba.

« Techniquement, l'ANE a pris toutes les dispositions pour que les choses se passent bien », a-t-il signalé soulignant par ailleurs que les quatre bureaux de vote sont à 100 votants à 9 heures. Ce constat, selon lui, augure qu'après le culte, les bureaux de vote « qui ont 350-380 électeurs, les carnets seront totalement épuisés ». « Le sentiment que j'ai, est un sentiment de satisfaction » a ajouté Mr. Kpongaba.


Une sentiment également partagé dans le 2e arrondissement de Bangassou. « Nous avons ouvert le bureau exactement à 6h 00. Il y avait quelques électeurs qui attendaient et le scrutin est ouvert. Nous venons de finir un carnet de 50 feuilles. Après les cultes de ce dimanche, les électeurs vont se rendre massivement aux urnes », a souligné Jean Baptiste Zouté-Yangbo, président du bureau de vote n°3204 au centre social Maliko 2.

Chers lecteurs, nous n’en dirons pas trop, mais juste assez pour que votre curiosité soit piquée.

Pour nous suivre 24h/24 et 7j/7, Cliquez sur https://www.facebook.com/sangotikodro2/ouhttp://twitter.com/sangotikodro1

Aristide TOSSA

Tag(s) : #Elections RCA

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?