Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

DSPJ
DSPJ

Annoncé mort, le conducteur du taxi moto est vivant, le parquet ouvre une enquête
Le conducteur de taxi-moto annoncé mort hier des suites d'un coup de matraque d'un élément de la police sur la tête est vivant. Ce 17 mai, en compagnie de Jacqueline Koyambonou, directrice des services de la police judiciaire, Vianney Lingomo - la victime gravement blessée à la tête, a fait le déplacement de RNL.

Au micro de RNL, Vianney Lingomo confirme la brutalité dont il a été victime de la part des agents de police en poste à la brigade criminelle. « De passage tout juste à la sortie de la ruelle longeant l'Ambassade des États-Unis, j'ai aperçu le policier matraque à la main devant moi. Sans pour autant m'arrêter, il m'a donné un coup sur la tête. Avec les passagers que je transportais, nous sommes tombés. Avec les autres policiers, il m'a conduit à l'hôpital expliquant qu'ils m'ont retrouvé en route suite à un accident. Après les soins, ils m'ont ramené jusqu'à Fatima », a expliqué Vianney Lingomo, le conducteur du moto-taxi.


Un comportement dénoncé aussi bien par Jacqueline Koyambonou, directrice des services de police judiciaire (DSPJ), que le ministre de la sécurité publique, Jean Serge Bokassa.

« Je suis désolé du comportement du policier qui a tapé directement sur un usager », déclare Jacqueline Koyambonou qui indique « qu'il était formellement interdit aux agents de la police de la DSPJ d'effectuer des contrôles aux alentours de la DSPJ et que le commissariat du 1er arrondissement, la FICU et la CNS sont là pour ce travail », a-t-elle indiqué.


La directrice des services de police judiciaire annonce que « l'agent qui a commis le forfait sera traduit devant la justice », d'autant plus que le parquet de Bangui a déjà ouvert une enquête afin d'établir les responsabilités dans ce dossier.

Source : RNL

Tag(s) : #JUSTICE

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?