Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

ALI DARASSA
ALI DARASSA

20 avril 2016—Des proches du chef rebelle de l’UPC, Ali Daras ont quitté Bambari debut de la semaine pour Bangui afin d’engager des négociations avec le nouveau gouvernement. Cette mission fait suite à contestation de l’UPC par rapport à la nouvelle équipe gouvernementale.

Cette information a été confirmée par plusieurs sources humanitaires à Bambari et politique dans la capitale centrafricaine. Selon nos sources, c’est sur initiative des nouvelles autorités de Bangui que les proches de Ali Daras sont descendus à Bangui « c’est après les contestations présentées par le mouvement UPC que les autorités de Bangui ont souhaité échanger avec les leaders de cette rébellion. Ils sont en route pour Bangui et la ville est redevenue calme » a confié une humanitaire qui a requis n’anonymat. Selon la même source, à cause de ce déplacement, interdiction est faite aux humanitaires de faire des descentes sur le terrain « pour le moment, à cause de la situation surtout du déplacement des leaders à Bangui, nous ne sommes plus autorisés à aller sur le terrain comme d’habitude. Ce sont les actions d’urgence qui sont faites » a-t-elle confié.

A la primature, on ne souhaite pas communiquer sur ce dossier. Mais un ministre conseiller dit avoir eu vent de cette mission « mais nous attendons l’arrivée de ceux qui doivent arriver de Bambari car il est toujours bon de discuter sur des revendications » a-t-il reconnu.

Un autre ministre conseiller a confié à Sango Ti Kodro qu’il ne s’agira pas de négociations « il n’ya pas à négocier mais il sera question de leur expliquer des choses qu’ils n’ont peut être pas comprises dans la composition du nouveau gouvernement » souligne ce dernier.

Un proche du premier ministre parle de chantage « je pense que ce mouvement composé majoritairement d’étrangers veut faire chanter les nouvelles autorités. Mais il y a une différence aujourd’hui. Ces autorités viennent du peuple et ce peuple ne saurait accepter de pareilles attitudes » prévient il.

Les leaders de l’UPC de Ali Daras sont conviés à Bangui 24 heures après une manifestation hostile au nouveau gouvernement dans lequel, les membres de mouvement pensent que la communauté musulmane est sous-représentée.

Le 27 octobre 2015 alors qu’il était en mission à Bangui, porte-parole de l’UPC, Nédjiad a été tué. So corps n’a jamais été retrouvé.

La question que le centrafricain lambda se pose est de savoir s'il est nécessaire de négocier avec des terroristes ou des groupes militaires non conventionnels ?

Chers lecteurs, nous n’en dirons pas trop, mais juste assez pour que votre curiosité soit piquée.


La Rédaction de SANGO TI KODRO


Pour nous suivre 24h/24 et 7j/7, Cliquez sur https://www.facebook.com/sangotikodro2/ ou http://twitter.com/sangotikodro1

Tag(s) : #Securité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?