Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Centrafrique : La chambre d’accusation remet en cause la défense du procureur sur l’affaire « émeutes des prisonniers de Ngarangba »

Bangui ; le 18 avril 2016 —Un magistrat de la chambre d’accusation a dénoncé le comportement du procureur de la République qui, selon lui a tenté de se laver les mains dans l’affaire dite « émeutes des prisonniers de Ngarangba ». Sous l’anonymat, ce dernier pense que la liberté provisoire a été accordée en commun accord avec le parquet.

Assane Oumar, c’est le nom du prisonnier dont la mise en liberté provisoire a crée la panique à la maison carcérale de Bangui, le week end dernier. Selon un magistrat de la chambre d’accusation, le parquet a été saisi de la demande de mise en liberté provisoire qu’il a transmise à la chambre avant que l’accorde soit donné « le 04 avril 2016 nous avons reçu demande via le parquet.

La chambre d’accusation s’était réunie en présence du conseil du présumé pour décider » a confié ce magistrat avant de préciser que «l’inculpé a élu domicile au cabinet du maitre Tabangué qui est son conseil et que ce dernier présentait des symptômes psychologiques et psychiques donc il n’y a pas d’inconvénient pour sa mise en liberté provisoire ».

La source a indiqué que la chambre d’accusation a ordonné la mise en liberté provisoire tout en prenant des mesures de restriction «nous sommes allés plus loin que le parquet général pour lui interdire de sortir hors du périmètre de Bangui et il doit se présenter chaque semaine à la greffe pour émarger dans le cahier de contrôle judiciaire».

La source trouve tendancieuse la défense du procureur de la République Ghislain Gressenguet qui, le samedi dernier, au micro de SANGO TI KODRO, a estimé que le présumé a été libéré par le procureur général contre sa volonté.

La mise en liberté provisoire de Assane Oumar a provoqué des émeutes à la maison d’arrêt de Ngaragba le 15 avril dernier.

Chers lecteurs, nous n’en dirons pas trop, mais juste assez pour que votre curiosité soit piquée.


La Rédaction de SANGO TI KODRO

Pour nous suivre 24h/24 et 7j/7, Cliquez sur https://www.facebook.com/sangotikodro2/ ou http://twitter.com/sangotikodro1

Tag(s) : #JUSTICE

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?