Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Eleveurs peuhls
Eleveurs peuhls

Les autorités administratives locales et militaires de la préfecture de l'Ombella-M'Poko ont échangé en début de semaine avec les différentes communautés du village Batayanga à une vingtaine de kilomètres du PK12 sur l'axe Boali.

La rencontre, qui a mobilisé le sous-préfet de Bimbo, le président de la délégation spéciale de la commune de Bégoua, le commandant de Brigade de gendarmerie du PK12 et des éléments des Forces armées centrafricaines, vise à réunir les éleveurs peuhls et les habitants de Batayanga.

« Avec le sous-préfet, le commandant de brigade de gendarmerie et les Forces armées centrafricaines (FACA), nous sommes descendus sur les lieux pour faire la sensibilisation afin que les peuhls restent d'un côté et les autres d'un autre côté. Ils m'ont rassuré que dans une semaine, ils retourneront à Batayanga. Il était question de leur retour dans la commune de Bégoua après leur déplacement vers le Tchad », a précisé Jean Emmanuel Gazanguinza, président de la délégation spéciale de la commune de Bégoua.

Suite à la crise qu'a connue la République Centrafricaine, la communauté peuhle en mouvement, manifeste la volonté de regagner la localité de Batayanga. Leur déplacement vers le Tchad n'a pas été sans conséquences. « Selon les explications fournies par leurs responsables, ces peuhls achètent un bidon de 10 litres d'eau à 1000 F CFA. Or, ces derniers sont nés en Centrafrique qui reste et demeure leur pays d'origine », a indiqué le président de la délégation.

De l'analyse de la situation, Jean Emmanuel Gazanguinza a constaté que certains habitants de Batayanga n'ont pas accepté cette cohabitation. Il sollicite du gouvernement des mesures fortes pour le rétablissement de la sécurité. « Nos enfants mal intentionnés ont abattu 30 bœufs. Je demanderais au ministre de la Défense de voir dans les moyens de ses possibilités pour envoyer un détachement militaire à Batayanga pour sécuriser les deux communautés », a-t-il souhaité, concluant que « L'éleveur doit s'occuper de ses bêtes et le cultivateur de sa parcelle ».

C’est depuis près de 2 ans que la communauté peuhle de Batayanga a quitté la localité pour des raisons de sécurité.

ans l'attente des futurs Sangô Ti Kodrô, nous n’en dirons pas trop, mais juste assez pour que votre curiosité soit piquée !!!


La Redaction de SANGO TI KODRO


Pour nous suivre 24h/24
http://my.over-blog.com/api/follow/fr/sango-ti-kodro.over-blog.com

Tag(s) : #Societe

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?