Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

Manifestation
Manifestation

Le Président de l’Association Nationale des Etudiants Centrafricains (ANECA), Norbert Pounaba, a déploré l’usage de la force contre les étudiants centrafricains devant la Primature au moment de leurs manifestations visant à appuyer les revendications des enseignants, lors d’un point de presse, vendredi 18 mars 2016 dans la capitale à Bangui.

L’objectif de ce point de presse est d’informer l’opinion nationale et internationale sur la grève des enseignants qui risquent de perturber l’année académique en cours à l’Université de Bangui et dont les premières victimes seraient les étudiants.

Pour étayer ces propos, Norbert Pounaba s’est référé au cas de Jerry Vallet, qui étudie à la Faculté des Sciences. Celui-ci a été blessé dans la jambe par une balle tirée à bout portant par un militaire en faction à la Primature.

Il a souligné que les étudiants sont suffisamment avertis qu’ils ne pouvaient pas être manipulés par le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur (SYNAES) et même par les politiques. Il a juré que le seul mobile de la revendication des étudiants était « le droit à l’éducation ».

En conséquence, il a invité le gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour à la fois répondre aux revendications des enseignants et apaiser les inquiétudes des étudiants.

Norbert Pounaba a également sommé le rectorat pour qu’il définisse des stratégies visant à juguler les crises qui gangrènent l’Université de Bangui depuis quelques semaines.

Sur le même registre, il a sollicité l’indulgence du SYNAES pour rester ouvert à toutes négociations pour faciliter la reprise des activités académiques sur le campus universitaire.

Il a, en outre, dénoncé la politique de la sourde oreille qui caractérise les autorités de la transition et appelle les nouvelles autorités à la vigilance en vue de déceler les mauvais grains gagnés par les intérêts égoïstes.

Il convient de noter que les revendications des étudiants, à travers l’ANECA et le mémorandum qu’ils étaient tentés d’introduire auprès du Premier ministre, portent, entre autres sur la publication de la liste additive de 700 boursiers au titre de l’année académique 2014-2015 ; le paiement des frais de vacation et heures supplémentaires et subventions des enseignants-chercheurs.

Dans l'attente des futurs Sangô Ti Kodrô, nous n’en dirons pas trop, mais juste assez pour que votre curiosité soit piquée !!!


La Redaction de SANGO TI KODRO

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?