Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!

SANGÖ TI KODRÖ, C'est rapporter au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : (CENTRAFRIQUE) L'autoproclamé "Apôtre" Charles Ketafio à encore frappé et se retrouve sous les vérrous de la Justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

ÉLÉMENTS ARMES
ÉLÉMENTS ARMES

À neuf jours de l'investiture présidentielle de Faustin Archange Touadéra, Professeur d'université, ancien Premier ministre de François BOZIZE, le 30 mars prochain, la tension ne cesse de monter dans les 3é et 5é arrondissements de Bangui.
Deux événements sont à la base de cette brusque montée d'adrénaline insécuritaire.
La brève arrestation suivie de l'évasion du leader de la CPJP, le chef de guerre Abdoulaye Hissein, des mains et locaux de la Gendarmerie centrafricaine, à la Section de Recherches et d'investigations, le mardi dernier, 14 mars 2016, sans que l'on sache, jusqu'aujourd'hui, sous quels motifs ou accusations. L'évasion étant orchestrée par ses hommes dont une dizaine, à bord de Pick-up, lances-roquettes et armes de guerre aux poings, étaient partis le libérer, en plein centre-ville de Bangui.


Le deuxième évènement s'étant déroulé hier nuit en plein KM5 où, plus d'une demie heure durant, entre 20:00 et 21:00, des rafales de kalachnikov et explosions de grenades ont agrémentée la soirée faisant détaler plusieurs retardataires qui traînaient encore dans certaines rues, par ces temps de chaleur extrême.


Depuis ce matin, les rumeurs vont bon train dans la capitale, ravivées par les commentaires très inquiétants, se résumant à la théorie du complot annonçant une déstabilisation politique en vue.
Ce soir, deux forces se sont mobilisées, se regardant en chiens de faïence.
Une conventionnelle, alimentée par des éléments des Forces armées centrafricaines, armes et chargeurs garnis, jalonnant l'avenue de France et le long du Canal Bouagba, avec de nombreux check-point et lieux de repli disséminés dans les 2è, 3è et 5è arrondissements.
En face, au delà du Canal Bouagba, dans la Zone Cinq, d'autres éléments de forces négatives montant le guet, superbement armées, cette nuit venue.


Entre les deux forces en présence, des médiateurs s'improvisent, prenant en mains l'épineux dossier, depuis cet après-midi.
Ces médiateurs, soutenus par les habitants et riverains des zones et secteurs sous tensions, se démènent pour qu'une étincelle ne favorise l'embrasement qui fera tout couler.
Notez que, depuis la visite papale, les Banguissois ont repris goût à circuler et souffler, le jour, dans beaucoup de secteurs de la ville perçus comme coupe-gorge ou simplement dangereux.
Ils tiennent désormais à la sécurité.

Tag(s) : #Securité

Partager cet article

Repost 1

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?