Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


TRADUISEZ LE SITE ICI !!!
SANGÖ TI KODRÖ, Nous rapportons au peuple ce qui se fait, se vit ou se murmure en Centrafrique et au delà des frontières                      FLASH INFO ***   ACTUALITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    JUSTICE : Le Tchad s'agite devant la volonté des ONG centrafricaines de traduire Idriss Deby en justice    EDUCATION : 380 jeunes sont récompensés par un certificat de fin de formation    SANTE : Les villages de Goulanga et Sakaï 2 dans les communes de Bimbo 3 et 4, bientôt disposeront d'un dispensaire    SECURITE : (CENTRAFRIQUE) Françis BOZIZE et Nouredine ADAM seraient les principaux commanditaires de ce projet de mutinerie en Centrafrique    POLITIQUE : La Centrafrique toujours "en danger" prévient Touadéra après 100 /    ECONOMIE : Plusieurs entreprises chinoises bientôt en Centrafrique, selon le ministre de l’économie Félix Moloua    OPINION : (RCA) La paix passe par l'élimination des mercenaires dans le pays /    SPORT : (FOOTBALL) Le PSG se régale en atomisant par 4 - 0 le Fc Barcelonea    MUSIQUE : Le 24 Avril, disparution de Papa WEMBA, désormais Journée Africaine de la Musique    INTERNATIONAL : (GAMBIE) Le soldat suspecté de vouloir assassiné le président Adama Barrow est toujours au arrêt        E-mail : sangotikodro1@gmail.com      Tél : (00236)72814948
Cliquez pour lire la suite

DES MILLIONS DE FCFA
DES MILLIONS DE FCFA

Comme il est bien de savoir que « les mauvaises habitudes ont toujours la peau dure ».

Depuis l’investiture de Catherine Samba-Panza en Janvier 2014 en passant par les consultations populaires, les Forum de Bangui, le processus électoral pour arriver à la cérémonie d’investiture du nouveau Président Centrafricain, la presse nationale n’a bu que du noir. On ne lui a jamais prêté attention alors qu’on ne se frotte pas les mains pour décaisser de pharamineuses sommes au profit de la presse dite internationale.


N’eût été l’intransigeante position des journalistes Centrafricains sur la crise centrafricaine qu’il n’aurait pas eu cet heureux dénouement qu’elle a connu. Mais pourquoi ce mépris au plan national ?

De sources autorisées, pour un budget qui couterait les yeux de la tête, c’est à peine qu’on a réservé au moins huit millions pour la Commission Communication. Mais « Comme l’occasion crée le larron », les huit millions sont très vite dilapidés avant l’évènement. Juste pour la location des écrans géants et consorts, six millions sont partis en l’air.

Il reste à la commission une petite enveloppe d’au moins deux millions alors que c’est plus de vingt organes de presse qui sont sollicités pour ce grand évènement.

Si l’on sait que les membres de la Commission ne se sont pas encore sucrés dans ce budget, la presse centrafricaine n’aura rien. Bien évidemment, il ne s’agit pas là d’une rémunération. Mais il est de notoriété publique que les médias, de par le monde, ont besoin de moyens pour travailler.

Pourquoi est-ce que la RCA devrait en faire l’exception ? Le professeur Touadéra qui se veut l’ami du peuple, se doit d’être un friand de la presse et encourager le travail de ses compatriotes journalistes Centrafricains, car il n’y a pas de meilleur conseillé que la presse.


Radamel Toquero


La Fraternité

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0

FAIRE UN DON

Moi, J'aime SANGÖ TI KÖDRÖ et toi ?